Les Danses invisibles

Paris 1997 / 2001

Entre minuit et 5h du matin

Conception, réalisation, chorégraphie et texte : Mourad Beleksir


Musique et chant : Pascale Degli-Esposti


Joueurs : Pascale Degli-Esposti, Evelyne Legay, Serge Louis Fernand, El Mostafa Iklil, Denis Loubaton, Jacques Virière.


Les Danses invisibles sont toutes reliées à des événements oubliés ou cachés. Ces actions se manifestent clandestinement dans l'espace et le temps mort, le plus souvent furtivement la nuit entre 2h et 5h du matin dans des endroits à l'histoire oubliée. Les Danses invisibles sont toutes reliées à des événements occultés ou cachés.

Le monde visible est devenu littéralement une utopie : un lieu qui ne se trouve nulle part ou plutôt un lieu qui n'existe que dans la pensée des croyants.

Au moment où toute expérience se présente comme déjà faite, inutile, impossible ou incompréhensible, cette dérive est avant tout l’expérience de l’espace et du temps rendu à la compréhension. Une série de film de 15 à 30 mn.

Quelques interventions entre 1997 et 2001

Paris : Place du Théâtre National de Chaillot . 2001/4h

En Novembre 1995, alors qu’une grande grève paralysait paris, quelques émeutiers voulurent commémorer, à leurs manières, l’expulsion d’Armand Gatti, ordonnée par le ministre de la culture, de ce théâtre en 1967Paris : Rue st Maur 1998/ 2h

Paris ;Barbes 2001

Le 11 Mai 1981, Saliha, la première Marocaine a être devenu une grande ballerine dans les années 30, fut retrouvée assassinée devant la maison d’abattages où elle avait échouée et où elle finissait ses jours.

Paris : Ménilmontant 1997, 2000/3h

En février 1958, les autorités du vingtième décidèrent d’expulser les habitants, d’origine les plus diverses, de la portion située entre la rue des Panoyaux et celle des Cendriers. Pour réaliser ce projet, policiers et pompiers établirent leur Q.G.en haut de la rue des Panoyaux, ensuite après avoir encerclé le quartier, ils en expulsèrent tous les habitants. Policiers et pompiers y mirent alors le feu. Cela brûla pendant 3 jours sous l’œil des habitants. La plupart ne revinrent pas.

Paris Place de l'Opéra 1997, 1999, 2001/ 2h et 4h

L'histoire des archives de Rudolph Von Laban, directeur de la danse sous Goebbels et inventeur d’une notation chorégraphique...

Et aussi : Longwy-Nantes-Tokyo-Nagoya...